Responsable

Actualités

Le blog

À savoir

A-t-on le droit de réaliser des Lignes de Vie en corde ?

Pour tout travail en hauteur, la réglementation oblige l’utilisation d’un dispositif d’ancrage accessible, sûr et adapté au travail à effectuer (décret 2004-924 du 1er septembre 2004).

Les dispositifs d’ancrage bénéficient d’un référentiel normatif depuis septembre 1996 (NF EN 795) qui atteste d’une présomption de bonne foi de la part d’un employeur. Ce dernier doit s’assurer de sa bonne fonctionnalité qui consiste à retenir une personne avec son système d’arrêt des chutes. Cette norme qui mentionne un support d’assurage flexible classe C ne préconise pas un matériau plutôt qu’un autre.

L’emploi d’une corde pour un usage temporaire est donc tout à fait acceptable. Encore faut-il que les paramètres constitutifs d’une telle Ligne de Vie soient calculés et vérifiés lors de sa mise en œuvre, afin de garantir un système d’arrêt de chute ne permettant pas une chute libre de plus d’un mètre ou limitant dans les mêmes conditions, les effets d’une chute de plus grande hauteur (décret 2004-924) avec une force d’impact correspondant à celle exigée par la norme EN 363 relative au système d’arrêt des chutes ( £ 600 daN).

On retiendra que la mise en place et l’usage d’une Ligne de Vie en corde doivent être réalisés par des personnes compétentes, dûment formées et respectueuses d’un cahier des charges lui-même validé par une personne sachant établir ou valider une note de calcul.

La Ligne de Vie est un équipement de sécurité porté et tenu, il y a donc une obligation de CE. Les Lignes de Vie temporaires GAMESYSTEM et UNYC sont certifiées CE.